KAUMWALD

Opal Tapes, In Paradisum / FR

K A U M W A L D est composé d’Ernest Bergez (hurgy toy, synthétiseur modulaire, sampler lofi, K7) et de Clément Vercelletto (synthéti-seur modulaire, boîte a rythme, K7).

Sauvage et hypnotique, leur musique est à la frontière des arts sonore et de la techno. Continuums obstinés, polyrythmie, accidents, chaque pièce évolue comme un mobile sonore, toujours identique, toujours différent.

Mêlant les techniques de synthèse à l’usage de la bande et au field-recording, K A U M W A L D tisse une matière dense et composite.

En live le duo s’inspire des modes de jeu du dub et de la musique concrète : traitements du signal en direct, boucles de cassettes, larsen, répétitions prolongées. La musique est en grande partie déterminée par les gestes et hasards du jeu.

Ils ont joué dans des festivals et lieux tels que : Cafe Oto (UK), Vooruit (BE), Oslo 10 (CH), Festival Les Digitales (CH), Festival Positive Education (FR), Festival Missing Numéro (FR), Gaîté Lyrique (FR), L’Embobineuse (FR), Le Périscope (FR) …

K A U M W A L D is composed by Ernest Bergez (hurgy toy, modular synth, lofi sampler, tapes) and Clément Vercelletto (modular synth, drum machine, tapes).

Wild and hypnotic, their music is at the frontier of sound art and techno. Obstinate continuums, polyrhythm, accidents, each piece evolves like a sound-mobile, always identical, always different.

Combining synthesis techniques with the use of tape and field-recording, K A U M W A L D weaves a dense and composite material.

In concert, the duo is inspired by dub and concrete music playing modes : live signal processing, tape loops, feedback, extended repetitions. Music is widely determined by the gestures and coincidences of playing. 

They played in festivals and venues like : Cafe Oto (UK), Vooruit (BE), Oslo 10 (CH), Festival Les Digitales (CH), Festival Positive Education (FR), Festival Missing Numéro (FR), Gaîté Lyrique (FR), L’Embobineuse (FR), Le Périscope (FR) …

« Ils persévèrent à trouver la fréquence qui persécute et élèvent un funk que l’on ne trouve que de l’autre côté du miroir. » The Drone

« Dub-frayed and concrète techno convolutions (…) The label makes the most tangible comparison between these decayed, mutant structures and Jean Tinguely’s « machinery for machineries-sake; built to chatter and clunk, to error, and essentially deteriorate. » Boomkat

Live Acts

Booking Contact :

guillaume@tripaliumcorp.com